Vos besoins

Caméras de Thermographie Bolométriques

Le bolomètre correspond au capteur de rayonnement détectant les ondes infrarouges. Les caméras de thermographie Bolométrique correspondent aux caméras thermiques qui intègrent des microbolomètres non refroidis. Elles sont compactes et permettent des mesures de températures précises sur de courts laps de temps.

Plusieurs domaines d’application sont possibles pour la thermographie,avec notamment le contrôle non destructif, le contrôle qualité… et pour toutes les opérations de thermographie ( déperdition thermique, visualisation des pertes de chaleurs….) Caméras de thermographie IR refroidie pour vos applications d’imagerie entre 1 et 6um – Détecteurs InSb-MCT & Caméras thermiques LWIR pour vos applications de thermographie ou d’imagerie entre 7 et 14um – Détecteurs bolométriques.

Caméra thermique PIR uc 605

Caméras bolométriques

Les caméras infrarouges bolométriques, ou non refroidie, sont des caméras infrarouges qui possèdent un détecteur de type microbolomètre, principalement en raison de leur coût. Lorsqu’un rayonnement infrarouge, de longueur d’onde entre 7,5 µm et 14 μm, frappe le matériau du détecteur, il le chauffe et modifie ainsi sa résistance électrique. Ce changement de résistance est alors utilisé pour créer une image thermique. Contrairement à d’autres types d’équipement de détection infrarouge, les microbolomètres ne nécessitent pas de refroidissement, ce qui permet des conceptions d’appareil compact et relativement peu coûteux. Caméra refroidie ? Caméra bolométrique ? Que choisir ? La réponse tient dans la distance focale à couvrir. À savoir aussi, les caméras refroidies nécessitent généralement une opération de maintenance après 1 ou 2 ans d’exploitation, tandis qu’une caméra bolométrique peut fonctionner en continu pendant des années.