Vos besoins

Caméras de Thermographie Refroidie

L’énergie du matériau, ce qui provoque un changement de conductivité électrique, de tension ou de courant. En refroidissant ces détecteurs à des températures cryogéniques, ils sont alors très sensibles au rayonnement infrarouge qui leur arrive. Sensibles aux très petites variations de températures, ces caméras sont très utiles pour l’observation de phénomènes thermiques transitoires rapides.

Les détecteurs les plus utilisés actuellement dans les caméras refroidies sont l’InSb, le MCT et le SLS. Les caractéristiques typiques des caméras refroidies sont : Sensibilité très faible (détectivité) <20mK, Temps de réponse très rapide (environ 1µs), Fréquence d’acquisition élevée (jusqu’à plusieurs kHz) & Possibilité de déclencher précisément le détecteur.

Caméra InSb ou MCT ImageIR 8300 hp

Thermographie refroidie 

En fonction du domaine d’application et des différentes avancées de la recherche, l’imagerie visible s’est étendue à d’autres domaines spectraux / longueurs d’onde, avec l’apparition de nouveaux types de capteurs : InGaAs, InSb, MCT, microbolomètre… Une caméra de thermographie refroidie est un appareil de mesure permettant d’afficher les ondes de chaleur émises par un corps et qui varient selon la température de celle-ci pour comprendre le comportement thermique. Deux types de caméras thermiques existent : les caméras avec capteur infrarouge refroidi et les caméras infrarouge non refroidies. La caméra infrarouge disposant d’un système de refroidissement est surtout utilisée dans des environnements dégageant de la chaleur. Caméras de Thermographie Refroidie : Dans les bandes infrarouges MWIR et LWIR (thermique), le signal infrarouge vient majoritairement de l’émission propre des objets. Il est donc directement lié à leur température, ce qui permet de faire de la thermographie infrarouge. Les capteurs généralement utilisés dans la bande MWIR (InSb ou MCT) sont refroidis par moteur Stirling et présentent de très bonnes sensibilités.